La fête et les bouquets de la moisson

Une lecture le temps d'une pause café
En ligne
Avatar du membre
Marc
Administrateur
Administrateur
Âge : 69   Sexe :    Zodiac : Sagittaire
Messages : 4876
Enregistré le : dimanche 31 août 2003, 10:13
Catégorie : Artisan retraité(e)
Don : 210 J'aime
Reçu : 660 J'aime
A remercié : 90 fois
A été remercié : 496 fois

    unknown unknown
Belgium
août 2016
mardi
16
16:48

La fête et les bouquets de la moisson

Image
Lors du dernier char et de la dernière gerbe coupée, on garnissait celle-ci pour protéger la récolte et au printemps on la mettait à l'extérieur pour inviter le soleil.
Dans certains pays, comme le Monténégro, on fabriquait un mannequin à l'aide de la paille et en Pologne c'est une jeune fille vierge qui recevait un couronne et l'on y plaçait un coq. Si celui-ci chantait, c'était un bon signe.
Image
Dans les régions françaises, on dédiait la dernière gerbe à la jeune fiancée (Bretagne), ou on l'offrait au valet de ferme le plus âgé (Mayenne).
Elle était parfois garnie de laurier ou simplement de branches de sapin ou de chêne, de rubans dont les couleurs avait des significations qui se voulaient prophétiques.

Et puis il y avait cet art des bouquets de moissons, ou se mèle du tressage de paille et des bouts d'épis bien choisis.
On en fait des éventails comme c'était la réputation du Pays de Galles
Image
Ou des lanternes connue dans le Yorkshire, le Norfolk et Hereford
Image
Des formes de fer à cheval, de faucille ou de couronne
Image
Une envie d'en savoir plus sur les techniques de croisillons, des spirales, des ourdissages, des tressages, un condensé d'articles pratiques est disponible chez l'auteur de ces lignes.
Image
Malheureusement pour cet art des bouquets de récolte, il est bien difficile de nos jours d'avoir autre chose en paille que ceci.
Image



Une information a diffuser > Nous contacter - © BoulangerieNet


Bon pain
Marc

Répondre

Retourner vers « Pause café »