Débat: Semences :Une guerre oubliée ?

Une lecture le temps d'une pause café
Avatar du membre
Marc
Administrateur
Administrateur
Âge : 69   Sexe :    Zodiac : Sagittaire
Messages : 4832
Enregistré le : dimanche 31 août 2003, 10:13
Catégorie : Artisan retraité(e)
A remercié : 86 fois
A été remercié : 444 fois
Belgium
févr. 2013
vendredi
22
05:43

Re: Débat: Semences :Une guerre oubliée ?

Encore un communiqué du CRIIGEN pour signaler de graves failles dans le système d'homologation des pesticides.

Une étude de la revue internationale Toxicology démontre que tous les herbicides à base de glyphosate sont plus toxiques que le glyphosate seul, et explique pourquoi.
Le composé le plus toxique n’est pas le glyphosate qui est le seul évalué par les autorités, mais un composé pas toujours mentionné sur les étiquettes appelé POE-15.
Les méthodes les plus modernes au niveau cellulaire (3 types de lignées humaines) et de spectrométrie de masse (études sur la nature des molécules), ont été appliquées pour identifier ce composé et en analyser les effets.
Leur évaluation et les doses maximales autorisées dans l’environnement et l’alimentation apparaissent donc erronées.
Il ne faut donc pas confondre le Roundup, nom du produit commercial et la matière active; le glyphosate tombé dans le domaine public en 2000 (le brevet dure 20 ans).
C'est pourquoi Monsanto a lancé cette même année 2000, les plantes OGM "Round Up ready" (plus tolérantes au glyphosate), car le Roundup allait subir la concurrence de pesticides "génériques" depuis lors.
Le Roundup réalisant la moitié du résultat net de la firme a ce moment là, la stratégie commerciale est claire, on prolonge de 20 ans une certaine exclusivité de l'emploi du glyphosate.
Vous pouvez suivre l'actualité sur ce domaine du Roundup sur le site du CRIIGEN

Quand les fonds de pension américains liquideront les actions de ce type firme, cela fera mal pour eux, mais pas avant.
Un autre entrée financière de cette firme se révèle être les indemnités gagnée par procès.
Cela commence dès le témoignage de l’agriculteur canadien Percy Schmeiser, sélectionneur de variétés locales de colza.
Il fit un tour d’Europe en 2001 pour dénoncer le jugement l'opposant à Monsanto le condamnant à 11.100 € pour "piratage" des graines de colza (fort pollinisateur) Roundup ready, alors qu’il avait été contaminé par les cultures OGM voisines.
Des encarts publicitaires de menace dans des journaux agricoles américains venant de Monsanto, portent ce titre «Des semences biotech piratées qui pourraient vous coûter plus de 1.200 dollars par hectare»

Le service juridique de la firme couplé à une agence de détective privé indépendant réalise des scores.
Jugez plutôt ce qu'écrivait Le Monde ce 13 février.
A la veille de l'examen par la Cour suprême des Etats-Unis d'un litige entre Monsanto et un cultivateur de l'Indiana, un rapport intitulé "Les géants des semences contre les fermiers américains", publié mardi 12 février par l'ONG Center for Food Safety dénonce les poursuites lancées contre les fermiers qui, après avoir utilisé des semences OGM, tentent de replanter les graines issues de la récolte précédente au lieu de racheter des produits génétiquement modifiés protégés par des brevets.
Selon l'étude, la firme Monsanto avait ainsi obtenu, fin 2012, plus de 23 millions de dollars de dommages et intérêts de la part de fermiers américains, après avoir intenté pas moins de 142procès pour violation des brevets contre 410 agriculteurs et 56 petites entreprises agricoles dans 27 Etats américains.


Bon pain
Marc

Avatar du membre
Julia
Membre fidèle
Membre fidèle
Âge : 38   Sexe :    Zodiac : Cancer
Messages : 154
Enregistré le : dimanche 21 déc. 2003, 19:17
Localisation : Paris
A remercié : 1 fois
A été remercié : 10 fois
France
févr. 2013
vendredi
22
10:15

Re: Débat: Semences :Une guerre oubliée ?

Mais quelle honte! :enerve ça me met pas de bonne humeur tout ça!!!

En tout cas bravo epicure pour vos essais et vos convictions, c'est vrai que c'est pas évident de panifier des blés anciens, en plus ça dépend lesquels, mais en persévérant on y arrive comme vous dites

Avatar du membre
epicure
Membre assidu
Membre assidu
Âge : 65   Sexe :    Zodiac : Capricorne
Messages : 61
Enregistré le : lundi 16 avr. 2012, 16:55
A remercié : 0
A été remercié : 5 fois
France
févr. 2013
vendredi
22
21:41

Re: Débat: Semences :Une guerre oubliée ?

Merci Julia pour vos encouragements.

La partie la plus difficile, n'est pas de trouver ces farines faîtes de blés anciens, mais ces sont les coûts de production et d'expédition qui sont dissuassifs pour un particulier. Je ne peux pas me permettre de rater plusieurs fournées de suite en faisant des essais, même s'il ne s'agit de quelques euros à chaque fois.
En effet, je n'en consomme ma foi que quelques kilos par mois.

Au delà de ma déception de ne pouvoir en utiliser plus, qui n'est qu'un détail, c'est quand même le rouleau compresseur des groupes mondiaux qui règnent en maître sur toutes les activités nécessaires à la vie courante qui alarme le plus.
Les quelques sursauts d'agriculteurs sont bénéfiques.
En espérant qu'ils puissent en générer d'autres.

Avatar du membre
Marc
Administrateur
Administrateur
Âge : 69   Sexe :    Zodiac : Sagittaire
Messages : 4832
Enregistré le : dimanche 31 août 2003, 10:13
Catégorie : Artisan retraité(e)
A remercié : 86 fois
A été remercié : 444 fois
Belgium
janv. 2014
mercredi
01
12:44

Re: Débat: Semences :Une guerre oubliée ?

http://open-solutions.info/fr/" onclick="window.open(this.href);return false;

Une petite vidéo de cinq minutes pour comprendre l'histoire des semences et le positionnement actuel (parfois absurde) du marché.
De quoi travailler l'an qui s'ouvre à nous ?
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Marc pour son message :
Chris16 (jeudi 02 janv. 2014, 18:44)
Classement : 7.69%
Bon pain
Marc

Répondre